mardi, 06 décembre 2016 18:40

NAS Asustor : Comment installer son blog sur son NAS

Écrit par

Si vous avez un NAS Asustor ou que vous comptiez en acheter un, vous pourriez y trouver quelques fonctions intéressantes. Si vous êtes blogueur, vous pourriez utiliser votre NAS non seulement pour vos données, mais également pour installer votre site offline et faire vos tests, comme par exemple, le changement de template. Voici un petit tutoriel qui devrait vous permettre d'installer votre site en quelques minutes, qu'il soit sous Wordpress, Drupal ou Joomla.

Préparer le terrain

Tout d'abord, vous devez préparer une base de données. Pour cela, allez dans Services, puis MariaDB. Activez le service et réinitialisez le mot de passe. Le login par défaut est root et le mot de passe admin.

 

asus 01

 

Maintenant, allez dans AppCentral et recherchez PhPMyAdmin, puis installez-le. Il apparaîtra ensuite parmi les applications et il suffira alors de cliquer dessus pour l'ouvrir.

Une fois ouvert, cliquez sur Privilèges en haut, puis faites "créer un nouvel utilisateur".

 

asus 02

 

Pour vous faciliter la vie, cochez la première case "Créer une base portant son nom et donner à cet utilisateur tous les privilèges sur cette base".

Maintenant, vous êtez techniquement prêt à y installer votre blog. L'idéal est d'utiliser un outil de backup afin de récupérer votre site dans un premier temps (quelque chose comme Akeeba ou bien un équivalent).

Une fois votre archive créée, il reste 2 étapes. La première consiste à placer votre backup sur votre NAS, dans une zone accessible comme Public pour éviter d'éventuels problèmes de droits. Ensuite, il vous suffit d'installer une base de votre CMS.

Pour cela, allez une fois encore dans App Central et recherchez Wordpress, Drupal ou Joomla (il existe d'autres CMS que ces 3 là) puis installez l'application ! Dans l'exemple ci-dessous, vous trouverez l'icone de Joomla.

 

asus 03

 

Cliquez sur votre CMS, renseignez les différents champs, comme si vous installiez pour la première fois le CMS. Dans la partie base de données, entrez les noms d'utilisateur, mot de passe et nom de la base de donnée avec localhost ou 127.0.0.1 pour la localisation de la base. Toutefois, si vous utilisez un outil de sauvegarde comme Akeeba Backup, c'est-à-dire que la restauration se fait via l'installation d'un fichier indépendant (ici kickstart.php) et non dans l'interface de votre CMS directement, lisez tout d'abord "La restauration avec Akeeba Backup"

Maintenant, installez uniquement votre plugin de backup. Faites une simple restauration comme si vous déménagiez votre site à partir du fichier se trouvant dans /Public/. C'est terminé !!  Je vous conseillerai, pour éviter les plantages, de désactiver tout plugin d'optimisation SEO qui ping ou utilise votre URL native de site. Le site étant une version test, ce type d'outil et complètement inutile.

Pour avoir exporté plusieurs sites à partir du NAS, je n'ai jamais rencontré aucun problème lors de la restauration chez un hébergeur. Le système est plutôt efficace et évite tout simplement de se retrouver une version beta d'un site directement chez l'hébergeur et cela évite aussi d'effacer accidentellement la base de donnée du site web en production (oui oui, cela peut arriver très facilement après un petit coup de fatigue).

La restauration avec Akeeba backup

Pour Joomla, que je connais mieux que le reste, Akeeba Backup est de loin l'outil de backup et de restauration le plus puissant. Pour l'utiliser facilement, installez joomla comme expliqué précédemment, mais ne l'ouvrez pas.

Téléchargez sur le site akeeba, kickstart et mettez dans le répertoire joomla de votre NAS se trouvant dans /Web/ le fichier kickstart.php à la racine avec le bon .ini de la langue.

Ouvrez votre navigateur et tapez http://ip_du_nas/joomla3-3.4.1/kickstart.php (allez dans le répertoire Web pour les autres chemins)

Suivez les instructions (en renseignant la nouvelle base de donnée créée précédemment) puis ainsi, vous conserverez l'icone sur l'interface de votre NAS Asustor.

 

 

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.