mardi, 03 novembre 2015 00:47

Outcast 1-14, la bombe de Kirkman (The Walking Dead)

Écrit par

Robert Kirkman est devenu un des scénaristes les plus reconnus du milieu comics (et télévisuel pour la peine) grâce à The Walking Dead. Ne se reposant pas sur ses lauriers, il a décidé de changer de sujet en juin 2014 avec son comics Outcast, déjà prévu en série télé, pour s'intéresser à la possession et aux démons. Une fois de plus, le maître de l'horreur a su nous surprendre.

 

De quoi ça parle ?

Kyle Barnes est ce que l'on peut appelé un paumé, un vrai. Il faut dire que sa vie n'est qu'une succession d'échecs et de violence. Il pense qu'il est maudit, voire possédé tout comme sa mère, aujourd'hui dans un état végétatif, l'a été.

Accusé d'avoir battu sa femme et sa fille, Kyle sait que ce n'est pas vraiment lui qui l'a fait. Vivant reclu, il ne veut plus faire de mal à qui que ce soit. La seule personne croyant réellement à ses histoires est le révérend de la ville.

Ce dernier fera appel à Kyle pour un exorcisme sur un jeune garçon car, selon lui, il est le seul à pouvoir bannir efficacement les démons. Ce nouvel électrochoc poussera alors Kyle a sortir de son isolement afin de mieux comprendre ce qui lui arrive.

 

OUTCAST 01

 

Pourquoi devrais-je lire Outcast ?

Robert Kirkman est devenu maître dans l'art de l'horreur et du fantastique. L'auteur est aujourd'hui connu pour créer des personnages forts, attachants ou charismatiques. Parfois, les 3 à la fois.

Ici, l'histoire commence lentement, le temps de faire connaissance avec le personnage complexe qu'est Kyle et les relations qu'il entretient avec sa famille et son environnement. Chaque volume apporte d'ailleurs beaucoup plus de questions que de réponses et le thème de la possession est abordé de différentes manières.

Nous avons les classiques possessions qui nous rappellent la ribambelle de films d'horreur sur le sujet et nous avons le cas de Kyle. Capable de bannir les démons, Kyle possède des pouvoirs terrifiants qu'il va devoir apprendre à maîtriser malgré sa fragilité psychologique. Plus un antihéros qu'autre chose, notre personnage principal est le centre d'un scénario complexe bourré de rebondissements.

 

3942328 outcast001 036

 

À cela, ajoutez la patte graphique de Paul Azaceta (Daredevil, Spider-Man) qui profite complètement au scénario. Sombres, limite glauques, les planches de Paul Azaceta sont excellentes et leur mise en couleur par Elizabeth Breitweiser (Captain America, Spider-Man, Hulk) est tout aussi expressive.

Au final, nous nous retrouvons avec un comics de haut vol comme sait le flairer Image, qui, une fois de plus, se retrouve avec un nouveau bestseller à son portefolio déjà impressionnant. La version française, quant à elle, est éditée par Delcourt. À lire absolument.

 

Informations supplémentaires

  • Éditeur: Image (US) Delcourt (FR)
  • Auteur: Robert Kirkman, Paul Azaceta, Elizabeth Breitweiser
  • Type: Comics
  • Style: Horreur
  • Volume(s): 14+ (US - comics) / 1+ (FR - hardcover)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.