vendredi, 25 septembre 2015 00:42

Quel volume de données créons-nous chaque jour ?

Écrit par

Apparemment, le vendredi, je me pose des questions existentielles de la plus grande importance. Alors que vendredi dernier, je me demandais quelle taille faisait Google (en terme de code), je me suis demandé, dans la foulée combien de données se créaient journalièrement... Ouais, je sais...

 

C'est joli et c'est mignon Internet, les réseaux, les satellites, le Bluetooth et j'en passe, mais sérieusement, combien de données créons nous tous les jours ?

J'entends par donnée aussi bien le surf sur les réseaux sociaux que le frigo qui vous donne le prix du lait et vous dit ce qu'il vous manque ou encore les données GPS qu'ont utilise quand on se perd.

Et là, le nombre est juste incroyablement faramineux... Nous créons quotidiennements 2.5 trillions d'octets de données ce qui fait:

  • 2 500 000 000 000 000 000
  • 2.5 milliards de milliards
  • 2 500 petaoctets

Ouais, c'est complètement hallucinant. Si on s'en référe aux calculs de Nikola Smolenski, cela représente 760 fois plus que la taille  de Wikipedia en version anglaise de 2007 soit, pour en remettre une couche 600 000 DVDs par jour... Vous allez me dire que ça ne fait qu'un peu plus de 100 000 Blu-Ray. C'est tout de suite plus rassurant. Ou pas.

Le plus extraordinaire là-dedans si on s'en fit à ce que dit IBM, c'est que 90% des données créées l'ont été durant les 2 dernières années et forcément plus le temps passe, plus on génère de données, plus le big data prend de la place.

Maintenant, quand on dit qu'Internet, dans sa forme actuelle s'approche de la saturation, on comprend mieux que l'on veut dire par saturation car il ne faut pas oublier une chose, ce volume de données journalier ne fait que croître constamment et occuper de l'espace quelque part...

Finalement, on vit peut-être dans la matrice...

 

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.