mardi, 13 octobre 2015 00:53

Test: Skylanders Superchargers

Écrit par

Chaque année, la licence Skylanders nous gratifie de nouvelles figurines et de nouveautés pour nous séduire. La licence fut la première à proposer de véritables jouets interactifs et aujourd'hui, elle fait figure d'innovatrice dans ce milieu où la compétition ne cesse de croître. Cette fois-ci, Sklyanders Superchargers met l'accent sur les véhicules et, vous allez le voir, c'est plutôt pas mal!

 

20 véhicules et un moteur qui tient la route

Si dans le starter pack, vous retrouvez un véhicule et si vous êtes un collectionneur, il vous en manquera 19, auquel il faudra ajouter une vingtaine de figurines. Détail important, les véhicules roulent réellement, ce qui permet aux enfants de s'amuser devant l'écran, mais aussi en dehors.

Comme d'habitude, la licence nous propose des figurines réellement réussies avec un design propre à la licence. Les véhicules sont également beaux et plaisent aussi bien aux petits comme aux grands et je dois d'ailleurs me battre avec mon fils si je veux jouer...

Pour revenir au titre, l'Alchemy Engine fait un travail assez fantastique et l'on se retrouve avec un jeu beau, fluide, dans le pur esprit Skylanders, c'est-à-dire très coloré. L'humour est également omniprésent et petits et grands pourront rire de quelques allusions lancées ici et là.

Notons que ce n'est pas parce que les véhicules sont importants que l'aspect plate-forme du titre a été négligé. Bien au contraire ! Chaque niveau proposera son lot de plate-forme en plus des parcours à faire avec un véhicule. La bonne cinquantaine de chapitres proposée par le jeu ne sombrera ainsi pas dans la répétitivité et alternera les challenges.

À ce niveau, si un enfant pourra utiliser les premiers modes de difficulté en fonction de son âge, un adulte pourra directement se jeter sur les modes de jeux les plus difficiles pour se retrouver avec un challenge honorable (et grappiller des récompenses supplémentaires au passage).

 

 

Un concept qui a fait ses preuves

Skylanders a fait ses preuves à plusieurs reprises et le succès de la licence est là pour le confirmer. En proposant un tout nouveau portail pouvant accueillir un Skylander et son véhicule, il est possible d'avoir un Skylander superchargé, c'est-à-dire un Skylander disposant de bonus lorsque son véhicule est posé avec lui. Par exemple, Spitfire aux commandes de Hot Streak permet d'envoyer des boules de feu.

Nous reprenons ici un élément clé de la licence car, forcément chaque type de véhicule est associé à un élément (air, terre et mer) et l'ensemble du jeu ne peut être débloqué qu'en possédant des véhicules compatibles avec certains challenges qui ne s'activent que suivant l'élément du véhicule en question auquel il est conseillé d'adjoindre un Skylander compatible. Oui, ça peut finir par coûter très cher si on veut tout faire.

Nos personnages continueront également à évoluer et débloqueront progressivement de nouvelles compétences, ce qui donne envie d'en faire évoluer plusieurs pour réaliser les différents défis proposés par le jeu. Une véritable drogue.

 

 

Skylanders Superchargers kart

Il est impossible de parler des véhicules sans penser à Mario Kart ! Si dans le mode histoire, on ne s'en rend pas forcément compte, une fois que vous vous intéressez spécifiquement aux courses, les points communs sont flagrants, et à la limite, tant mieux !

Ainsi, à travers 3 modes de difficultés, vous devrez faire 3 tours de pistes contre d'autres joueurs. Bonus, accélérateurs, attaques, tout sera disponible, même les techniques de dérapage afin de gagner de précieuses secondes. Le concept est excellent et on pourra y passer des heures.

Les développeurs ont pensé à tout et il ne sera, bien entendu, pas possible de mettre en compétition des véhicules n'utilisant pas le même terrain.

De la diversité

Finalement, ce Skylanders Superchargers est un modèle niveau contenu. Entre le mode histoire avec ses nombreux chapitres qui alternent courses, plates-formes et puzzles, le mode course, les dizaines de bonus et de secrets à débloquer, des défis, des habilités à débloquer, il y a de quoi faire.

Même si tout ne se débloque pas à moins de posséder plusieurs véhicules, on peut se consoler avec la rétrocompatibilité des anciens Skylanders (ils sont 300 quand même) ainsi que la richesse du contenu de base, largement suffisant pour s'amuser de nombreuses heures. Par contre, il faut avouer que c'est plutôt difficile de résister au passage en caisse.

 

 

Conclusion

Décidément, Kaos (le méchant) n'abandonne jamais, mais les Skylanders sont parés à toute éventualité et cette fois-ci, ils sont prêts à faire rugir les moteurs. Ce nouvel épisode est littéralement l'un des meilleurs de la série. Non seulement il est beau, mais le contenu est à la hauteur de l'attente des joueurs.

Même s'il est difficile de résister à la collectionnite que provoque ce genre de titres, ce nouveau Skylanders reste compatible avec les anciens personnages et voir l'ensemble du jeu ne nécessite donc techniquement que 3 types de véhicules.

Le jeu s'adresse aussi bien aux habitués de la licence qu'à d'éventuels nouveaux venus et le mode en ligne, tout comme le mode coop de l'histoire permettront aux joueurs de diversifier leur expérience.

Skylanders est donc bel et bien toujours une référence dans le milieu des jouets interactifs et c'est tant mieux, car c'était également la première licence du genre à avoir réussi à percer un marché auquel personne ne croyait.

En bref:

  • Les +:
  • Un contenu intéressant et complet
  • Les véhicules sont une réussite
  • Le mode cauchemar
  • Compatibilité avec les anciens Skylanders
  • Un moteur graphique qui tient la route
  • Les -:
  • Il faudra quand même passer à la caisse pour espérer tout débloquer
  • L'histoire toujours très légère (bien que mieux travaillée)

 

 

 

Informations supplémentaires

  • Développeur: Vicarious Visions
  • Éditeur: Activision
  • Style: Action, plate-forme, course
  • Version: Française intégrale
  • Multijoueur: coop, versus
  • Copie fournie par: Éditeur

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.