mercredi, 23 décembre 2015 00:09

Test: Star Wars Battlefront

Écrit par

À chaque fois qu'une grande licence est exploitée, nous avons toujours peur du résultat. En fait, nous avons peur de la direction que va prendre un studio quand il sait, que bon ou mauvais, son titre sera rentable. Star Wars Battlefront a cristallisé toutes les attentes durant de nombreux mois et aujourd'hui, les joueurs sont totalement partagés sur ce FPS que l'on peut qualifier de fast-food, mais qui n'en demeure pas moins intéressant à défaut d'être captivant.

 

Beau comme un camion

Même si le titre n'est pas aussi réussi graphiquement sur PS4 que sur PC (où il peut être littéralement fabuleux), il reste tout de même très beau. Les textures sont fines, les différents appareils détaillés, on y croirait. D'ailleurs l'aspect graphique du titre dénote avec la lourdeur des personnages qui peuvent parfois avoir du mal à sauter par dessus un caillou de 30 centimètres pour des raisons qui nous échappes (Hernie discale ? Flèche dans le genou ?).

Les environnements, quant à eux, sont soignées et même si les cartes sont finalement assez classiques, il n'en reste pas moins que l'on s'y amuse beaucoup quand on fait des parties à 40. La bande-son quant à elle, ainsi que les bruitages sont carrément fabuleux et le fan en aura la chair de poule ! Toute l'ambiance qui fait Star Wars respire dans le moindre tir de blaster. Rien que pour ça, on y retourne avec plaisir.

Un solo désastreux

Nous avions été prévenus dès le départ, Star Wars Battlefront est un jeu multi. Le solo n'est là que pour apprendre les bases. À travers différentes missions qui se limitent à engranger un certain nombre de points dans la peau d'un rebelle ou d'un stormtrooper, voire d'un héros ou aux commandes d'un vaisseau.

Pour être honnête, au bout de deux heures, on s'ennuie ferme et la course aux étoiles n'est absolument pas intéressante. Seul détail qui vous fera revenir dans ce mode de jeu, l'argent ! En effet, il est assez facile d'en obtenir et cela vous permettra de débloquer plus rapidement armes et cartes des étoiles.

Quant à la coop, c'est amusant, mais c'est la même chose, rien de bien transcendant et vu qu'il est impossible de jouer online en splitscreen, l'intérêt est encore plus limité.

 

 

De bons gros défauts

Avant de s'intéresser au multi, parlons des mauvais côtés du jeu. Tout d'abord, truc assez incroyable en 2015, il est impossible de de cumuler les armes ne serait-ce que 2 (par exemple un fusil à pompe et une arme polyvalente ou un snipe). Il va falloir mourir pour changer... Oui oui oui. Du coup, si jamais la stratégie en jeu change trop rapidement, vous risquez d'avoir une arme qui ne vous permettra pas de participer de manière efficace. Du coup, la plupart des joueurs utilisent des armes polyvalentes comme le E-11. De toute manière, il n'y a qu'une petite dizaine d'armes, pas de quoi devenir dingue.

Outre cette limitation, il y a aussi de forts déséquilibres. Si jamais vous jouez dans un mode tel que la suprématie, les rebelles sont régulièrement soumis à l'empire, la faute à l'équipement de l'Empire totalement abusé (les AT-ST sont une plaie). Le chaos reignant en maître dans ce mode de jeu qui consiste à capturer et défendre des points de contrôle, les rebelles gagnent parfois, mais c'est principalement un grosse question de chance.

Quant au mode de jeux mettant en scène les TB-TT, il est littéralement impossible de gagner pour les rebelles si la moitié de ces derniers ne possèdent pas de cartes des étoiles conçues contre les véhicules, c'est-à-dire des munitions ou des grenades ioniques. Notez qu'en général, celui qui en a sera une cible de choix pour l'ennemi qui ne sera pas très long à le localiser.

 

 

Ce point nous amène à celui des héros. Il y a Boba Fett et... les autres. Disposant d'un jetpack, d'un lance-flamme et de missiles en plus d'un très bon blaster (quoique moins puissant que celui de Han Solo). À l'heure actuelle, chaque carte possède son petit exploit Boba Fett. Soit il se cache en haut d'une montagne et est inaccessible. Dans ce cas-là il va tout simplement faire du tir au lapin, soit il va se retrouver dans un tunnel et finir des groupes complets au lance-flamme. C'est une énorme plaie qui a une capacité évasive monstrueuse grâce à son jetpack.

Certes, les autres héros ne sont pas en reste, mais aucun d'entre eux ne survivra à un Boba Fett ayant le même niveau que lui, c'est totalement impossible et ce principalement à cause de la puissance du jetpack. Du coup, l'Empire est trop souvent avantagé et il est beaucoup plus facile de gagner dans la peau d'un stormtrooper que d'un ewok rebelle.  Du coup, l'importance des cartes joue alors un rôle essentiel car très peu d'entre elles permettent aux rebelles d'avoir un avantage de terrain.

Quant aux modes de jeu, ils ne sont finalement pas très nombreux et surtout très classiques. Du coup, on a tendance à se limiter aux 3 modes de jeux à 40 joueurs (depuis le 8 décembre grâce au DLC gratuit, un troisième mode s'est ajouté avec 2 cartes) et à s'intéresser aux autres moins régulièrement surtout que les combats de chasseurs sont à la limite, super chiants, la faute à une impression de molesse.

Quant au reste, on balance généralement entre de la défense de positions et de la capture. Rien d'extraordinaire. À la limite, les modes mettant en avant les héros sont les plus amusants. Globalement, les rebelles sont avantagés avec 2 personnages n'ayant pas besoin d'aller au corps-à-corps et là, Boba Fett ne sera pas forcément suffisant pour gagner.

 

 

Mais on s'éclate quand même

Star Wars est un truc magique. Malgré les défauts qui peuvent littéralement rebuter les joueurs compétitifs et exigeants, le joueur lambda, lui prendra rapidement son pied. Les armes se débloquent très rapidement avec les niveaux, tout comme les cartes d'équipement. En fait, c'est simple, plus vous jouez, plus vous débloquerez de choses. Le skill est finalement secondaire contrairement à une licence comme Halo, beaucoup plus hardcore dans ses mécaniques de jeu (et beaucoup plus jouissif aussi, mais c'est une autre histoire). Toutefois, ne vous détrompez pas, si vous faites n'importe quoi, vos statistiques seront là pour vous rappeler vos erreurs.

L'ambiance sur les cartes à 40 joueurs est aussi excellente qu'anarchique. Avec le temps qui passe, les joueurs progressent et les petites astuces du début ne fonctionnent plus, tout le monde connaissant les maps par coeur. Les nouveaux joueurs ne seront pas forcément trop désavantagés. Les armes essentielles se débloquent très vite.

Par contre, les traits passifs et certaines cartes des étoiles peuvent réellement faire la différence. D'une part car les traits passifs peuvent jouer de très mauvais tours aux adversaires. Par exemple, l'un d'entre vous permettra d'encaisser les explosions alors qu'un autre augmentera votre vitesse de récupération. Seul impératif, tuer quelques ennemis sans mourir pour en profiter. Quant aux cartes des étoiles, le jetpack ou encore le bouclier personnel peuvent vous sortir de très mauvais pas.

Et donc ?

Star Wars Battlefront décevra les aficionados de Battlefield, la licence phare de Dice mais aussi les joueurs exigeants qui s'attendaient un FPS sans concession. Ce star Wars s'est voulu accessible, sûrement trop et mêle graphismes classes avec des animations plutôt raides et des détails dans le gameplay qui nous ramènent 10 ans en arrière (être incapable de sauter par dessus de simples gravillons, rester bloquer entre 2 rochers de 30 centimètres, etc.).

Il n'empêche que si vous cherchez à vous amuser rapidement et qui plus est, avec des amis, ce Battlefront est alors excellent car ce qui y prime, c'est son ambiance, et à ce niveau, Dice a su faire un travail fantastique. Finalement, ce Star Wars est plus une expérience vidéoludique dans un univers culte qu'un FPS compétitif et ce n'est pas plus mal. Personnellement, je suis le premier surpris, mais je m'éclate vraiment sur le titre, et c'est le plus important.

 

En bref:

Les +:

Graphiquement réussi
L'ambiance Star Wars
La guerre à 40, le pied
Des modes de jeux sympas

Les -:

Finalement peu de cartes
Des problèmes d'équilibrage un peu partout
Très peu d'armes
Un season pass hors de prix
Les déplacements en TPS qui font vieillots

Informations supplémentaires

  • Développeur: Dice
  • Éditeur: EA
  • Style: FPS
  • Version: Française intégrale
  • Multijoueur: solo, coop, 40 joueurs online
  • Copie fournie par: Achetée

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.