lundi, 12 décembre 2016 21:04

Test: World of Final Fantasy

Écrit par

À la base, la chasse aux bestioles, c'est pas vraiment mon truc. Alors autant j'aime Final Fantasy dans son ensemble (oui, même les mauvais), autant j'étais sceptique face à ce World of Final Fantasy. Des petits personnages mignons, des petits monstres mignons, un scénario mignon... C'était pas gagné. Et pourtant... Quelle claque ! Je dois avouer que ce World of Final Fantasy est clairement mon coup de coeur 2016 et passer à un autre jeu après est assez compliqué parce que oui, j'y retourne encore.

Du fan service, de l'humour, de l'amour

Rhaaaaa !!! Croiser Cloud ou encore Lightning et Tidus dans un même jeu, qui l'eût cru ? C'est à travers l'aventure de Lann et Reynn qui sont frère et soeur et ont perdu la mémoire (oui, je sais, ça commence mal) que vous aurez la chance de croiser vos héros préférés dans le monde de Grymoire. Mais pas seulement ! En effet, les lieux seront également les mêmes que ceux que vous avez pu arpenter dans un épisode de cette série culte.

En tant que Gigantus (des humains de taille normale pour faire simple), vous arborerez ce monde afin d'accomplir une prophétie visant à le sauver de l'armée de Bahamut. C'est en chassant des Myrages, créatures de l'univers de Grymoire, que votre mémoire et votre puissance est sensé revenir.

Afin d'accomplir votre mission, vous bénéficierez de la possibilité de vous transformer en habitant de Grymoire (des espèces de petites choses toutes mignonnes), ce qui modifiera votre lien avec les Myrages que vous capturez puisque le titre base son système de combat au tour par tour sur les pyramides.

 

 

Empilons-les tous

D'apparence obscure, le système de pyramide est on ne peut plus simple. Les Myrages existent sous 4 formes. Les petits, les moyens, les Gigantus et les Ex. Sous forme de Gigantus, vous pourrez avoir sur la tête un Myrage moyen et unpetit, alors que sous forme chibi, vous pourrez chevaucher un Myrage Gigantus et en avoir un petit sur la tête.

Vos points de vies, vos compétences et vos faiblesses s'additionnent. Si vous créez une pyramide de même affinité (de même élément soit terre, vent, glace, feu, eau, électricité, en plus de neutre), vous bénéficierez d'une compétence supplémentaire ne coûtant que 2 points sur les 12 que vous possédez.

Les compétences sont nombreuses et peuvent en plus de faire des dégâts, améliorer votre attaque ou votre défense, vous soigner ou encore affaiblir votre adversaire comme dans tout bon Final Fantasy.

Dans leur évolution, vos Myrages pourront progresser à travers un sphérier qui améliorera les compétences de votre monstre et lui permettra même parfois de se transformer, d'évoluer en un autre Myrage. Vous pourrez revenir à la forme initiale de votre Myrage via les points de sauvegarde ou encore le hub central. Quand le ou les sphériers seront complets, votre Myrage passera alors en Maître et vous pourrez lui choisir une compétence additionnelle.

Bien entendu, vos ennemis peuvent également créer des pyramides et vous pourrez, tout comme eux, détruire la pyramide et ralentir ainsi le tour de votre adversaire qui deviendra bien plus fragile en étant divisé.

À cela, ajoutez quelques Myrages uniques que vous découvrirez au cours de votre aventure (salut Shiva !) et le concept additionnel de Sauveur et d'Ex qui ajoute un peu de piment au titre (et le rend un peu trop facile).

 

 

Sauvons le monde

Pour vous aidez dans votre quête, vous ne ferez pas que rencontrer tous les héros de la saga Final Fantasy. Vous pourrez également les utilisez à titre de sauveur. Pour cela, vous devrez cumulez 3 étoiles en subissant des dommages, choisir 3 médailles de sauveur disposant chacune d'un pouvoir propre à chaque héros (dommage et accroissement de votre attaque ou de votre défense, soigner, etc) puis les invoquer en utilisant une ou deux étoiles d'un coup.

Les dommages des sauveurs sont tout simplement énormes et peuvent littéralement retourner un combat en votre faveur, voire détruire littéralement un boss.

Quant aux Ex, ce sont des Myrages surpuissants qui vont nécessiter beaucoup de points pour être invoqués (jusqu'à 24, soit le maximum de points d'action que vous pouvez possédez). Vos pyramides disparaîtront pour laisser place à ce Myrage qui se battra jusqu'à ne plus posséder de posséder de points de vie ou d'action.

 

 

Vous prendrez bien le thé

En marge du scénario classique, vous aurez la possibilité d'entrer dans un salon de thé détenu par une jeune fille un peu spéciale qui vous proposera non seulement d'acheter les insignes de sauveur, mais qui vous proposera également de participer à des combats afin d'aider vos nouveaux amis.

Ces combats sont "en dehors" du temps et vous pouvez les recommencer autant de fois que vous le voulez. Certaines récompenses se limitent à de simples objets alors que d'autres vous permettront de récolter des souvenirs, indispensables pour l'évolution de certains Myrages. Si vous gagnez de l'expérience, il sera par contre impossible de capturer un Myrage dans ce cadre. C'est exactement l'inverse au Colisée.

Hé oui, c'est l'autre lieu atypique de ce Final Fantasy. On peut le résumer à une arène de capture qui ne vous rapportera aucun point d'expérience, mais vous permettra, par contre, de capturer les nombreux Myrages croisés dans l'aventure.

Presque parfait

Si techniquement le titre est très largement en dessous de ce que l'on peut attendre de la PS4, il est tout de même très joli.

Le scénario est plutôt posé, même s'il existe quelques rebondissements intéressants. Par contre, les quêtes annexes proposées par les PNJs sont complètement inintéressantes et se limitent à du FeDex, sans aucun lien direct ou indirect avec le scénario. On a un peu l'impression qu'elles ont été placées là car il fallait des quêtes annexes et c'est tout.

Sorti de là, rien à dire. World of Final Fantasy est prenant, s'adresse aussi bien aux fans de collections de monstres qu'à ceux de Final Fantasy ou du tour par tour. Une excellente surprise.

 

Cx92f8AXAAQU7Wn.jpg large

 

Conclusion

World of Final Fantasy est une surprise que l'on n'attendait pas. Loin du hype de Final Fantasy XV, World of FF est avant tout un hommage mélangeant modernité et oldschool à travers un excellent gameplay et un fan service qui ravira tout fan de la série.

On peut reprocher quelques petites choses à ce JRPG dont sa facilité, mais par contre, niveau contenu, il y a de quoi faire. Une fois le jeu terminé, vous débloquerez de nouveaux donjons et pourrez même créer des pyramides sans nos 2 protagonistes.

Si vous aimez les JRPG, la chasse aux bestioles ou Final Fantasy, tout simplement, n'hésitez pas. Ce World of Final Fantasy est vraiment un de mes gros coups de coeur 2016.

 

En bref:

Les +:

Du fan service parfaitement intégré (musique, persos, décors)
Gameplay efficace et addictif
La très bonne durée de vie
Le système de pyramide

Les -:

Techniquement pas toujours top
Un peu trop facile pour un habitué
Les quêtes annexes hors salon de thé mal intégrées

 

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.